En été, le climat de Rueil-Malmaison est beau et doux, comme l’indique le relevé des températures maximales moyennes recensées entre 1981 et 2010. En hiver cependant, les 20.1°C à 25.8°C atteints entre les mois de mai et septembre ne sont plus qu’un lointain souvenir. Au cours de la période de décembre à février, on peut voir les minimales baisser jusqu’à 2.6°C. Durant les mois de novembre et de mars, celles-ci peuvent aller jusqu’à 5.5°C. Les températures minimales hivernales peuvent tomber très bas. Le 17 janvier 1985, le mercure affichait par exemple -15°C. Plus proche de notre époque, le 7 février 1991, on enregistrait une température minimale de -12°C. Le climat de cette ville n’est néanmoins pas illustré dans sa globalité par ces températures qui ne sont atteintes que rarement, même si l’hiver demeure souvent très froid dans les Hauts-de-Seine.

On considère qu’il faut déjà 100 kWh de gaz en moyenne pour chauffer 1 m², tandis que le chauffage électrique en nécessite un peu plus. Comment se chauffer alors ? Favoriser les énergies renouvelables, c’est aussi se mobiliser pour l’environnement. Le bois de chauffage Brazeco peut donc être une alternative pour chauffer votre logement. En termes de dépenses, c’est une option vraiment intéressante. Le prix du bois notamment est extrêmement attractif, avec une moyenne de 5 cts€ par kWh. La fourchette tarifaire compte un coût minimum de 2,5 cts€ et un coût maximum de 8 cts€. Si on regarde le gaz de ville, il est à 8 cts€ du kWh, et l’électricité est à 15 cts€. Le chauffage au bois offre ainsi un premier atout non négligeable. Des divers modes de chauffage, celui au bois possède, en outre, l’empreinte carbone la plus basse. La combustion du bois, moins polluante, ne crée que du dioxyde de carbone et de la vapeur d’eau. Afin d’obtenir une combustion dite « complète », il vous faut adopter la technique du bois inversé. Il s’agit de poser les bûches par ordre de taille : les plus grosses en premier suivies des plus fines vers le haut. Pour optimiser le rendement énergétique de votre chauffage au bois tout en limitant l’émission annuelle de particules de votre âtre, il n’y a pas meilleure solution. Vous arriverez de la sorte à réduire l’émission de fumée, de particules (sous les 3 kg) et arriverez à un rendement de 80 %.

Parce qu’elle est recyclée, la sciure utilisée dans la confection de la bûche densifiée fait que cette dernière est écoresponsable et naturelle. Si vous prêtez une attention spécifique à la composition de votre bois de chauffage, vous avez la possibilité d’influencer votre impact environnemental. C’est dans cette optique que Brazeco fournit ses clients en stères et palettes de bois. La palette de bois de chauffage compressé de 1,4 m3 est faite pour les petits espaces. Elle représente 5 m3 de bûches classiques. Pourquoi les bûches compactées Brazeco longues de 27 cm chauffent-elles tout autant que plusieurs bûches classiques ? Comme le bois de chauffage compressé, étant plus compact que le bois de chauffage traditionnel, permet à volume égal de bois une bien plus grande résistance au feu. C’est le grand avantage d’une bûche compressée. Toutefois, de façon à faciliter l’allumage en cas de difficulté, vous pouvez employer de la cire ou de l’huile de cuisine. Effectivement, comme le bois est dense, il peut être difficile de l’embraser.

Si vous devez vous fournir en bois, notez qu’un point de retrait Brazeco se trouve à Rueil-Malmaison, mais également ailleurs dans les Hauts-de-Seine, comme à Nanterre, Neuilly-Sur-Seine, Levallois-Perret, Colombes, Issy-Les-Moulineaux, Clamart, Asnières-Sur-Seine, Clichy, Antony, Gennevilliers et Courbevoie. Commander des stères et palettes de bois, des pellets, des bûches compressées et du bois densifié ne vous posera plus aucun problème. Votre facture réceptionnée, vous pourrez venir récupérer votre commande dans notre point de retrait de Rueil-Malmaison. Vous pourrez aussi choisir de vous la faire expédier sous 3 jours. Les commandes se passent sans souci par Internet ou par téléphone au 0 556 099 099.