Même si l’été est en général ensoleillé et chaud dans les Deux-Sèvres, avec par exemple des maximales moyennes enregistrées à Niort allant de 20°C à 26.1°C entre mai et septembre (selon des études conduites de 1981 à 2010), il n’en demeure pas moins que ce département connaît aussi un hiver froid tous les ans. De décembre jusqu’à février les températures minimales tournent aux alentours de 2.5°C, tandis qu’en novembre et mars, elles peuvent égaler les 5.1°C. Les relevés répertorient quelquefois des températures exceptionnelles pendant l’hiver. Le 17 janvier 1987, la température la plus froide tombait notamment à -16°C. Sur une période plus récente, le record est établi le 1er mars 2005, avec une minimale à -10.7°C. Toutefois, de telles températures sont rarement relevées, même si l’hiver reste très froid dans les Deux-Sèvres.

En matière d’énergie, sachez que pour vous chauffer, 100 kWh de gaz sont nécessaires pour 1 m², et un petit peu plus pour un chauffage à l’électricité. Si vous désirez employer une énergie alternative pour chauffer votre habitation, le bois de chauffage Brazeco est idéal. Le chauffage au bois compacté est une bonne option pour ses utilisateurs : le prix de son kWh oscille entre 2,5 cts€ et 7 cts€ suivant le système choisi. Cette moyenne évaluée à 5 cts€ est significativement inférieure aux coûts de l’électricité (15 cts€/kWh) et du gaz de ville (8 cts€/kWh). Il est de ce fait plus intéressant. Afin d’accéder à une combustion dite « totale », il vous faut adopter la méthode du bois inversé. Il s’agit d’installer les bûches par ordre de taille : les plus grosses en premier suivies des plus fines vers le haut. C’est le meilleur moyen pour diminuer le rejet de fumée, et donc ne pas générer de pollution. Si vous appliquez cette méthode et que votre âtre est récent et bien entretenu, vous ne produirez ainsi pas plus de 3 kg de particules par an et votre chauffage au bois aura un rendement énergétique de 80 %. Conçues à base de sciures sèches, les bûches densifiées ont un niveau d’humidité inférieur à 9 % contre 20 % pour du bois de chauffage traditionnel séché 2 ans dans des conditions optimum. N’hésitez pas à utiliser le bois compressé Brazeco afin de limiter les résidus de suie et de goudron dans votre appareil de chauffage au bois. Son faible taux d’humidité entraîne une combustion quasiment complète du produit et permet donc à la bûche compactée de préserver la longévité de votre appareil.

Dans l’optique de réduire votre impact environnemental, il est nécessaire de faire attention au bois de chauffage que vous utilisez. Pour cela, le bois de chauffage compressé ainsi que tous les produits Brazeco sont à votre disposition. Grâce à sa composition naturelle en sciure recyclée, la bûche densifiée est respectueuse de l’environnement. Par ailleurs, comme une très faible quantité de dioxyde de carbone est émise au cours de sa combustion, il ne fait pas de doute que ce produit préserve également la planète. Une bûche densifiée – et plus particulièrement les bûches compressées Brazeco, longues de 27 cm – chauffe autant que plusieurs bûches classiques. Celles-ci vous apportent donc à volume de bois équivalent une meilleure résistance au feu, le bois de chauffage compressé étant plus compact que le bois de chauffage classique. Bon à savoir : avec la mise en place d’une chaudière ou d’un poêle à granulés, vous pouvez d’ailleurs profiter d’un crédit d’impôt de 30 %. Une aide afin de rendre plus facile la pose de votre chauffage écologique.

À Niort, ayez recours au point de retrait Brazeco pour recevoir votre commande de bois de chauffage compressé, de pellets, de bûches compressées et de bois densifié facilement. Notez qu’il existe également d’autres points de retrait Brazeco dans les Deux-Sèvres, comme à La Crèche et Niort. Vous aurez la possibilité de sélectionner la solution qui vous convient afin de récupérer votre commande, une fois votre facture réceptionnée : venir jusqu’à notre point de retrait de Niort ou vous la faire livrer sous 3 jours. Comment passer commande ? Par téléphone au 0 556 099 099 ou via le net.