L’été à Colmar est connu pour être beau et doux entre les mois de mai et septembre, en témoignent les maximales pouvant, en moyenne, aller de 20.3°C à 25.9°C (selon des calculs relevés entre 1981 et 2010). Néanmoins, comme dans chaque autre ville, l’hiver y est bien moins clément. Entre décembre et février, les températures minimales descendent à environ -0.9°C. Il faut savoir que ces températures peuvent aller jusqu’à 2°C au cours des mois de novembre et de mars. Des niveaux exceptionnels de températures ont été atteints en hiver, comme le 22 février 1986, avec -22.5°C, ou le 20 décembre 2009, avec -19.6°C. Le climat de cette ville n’est toutefois pas représenté dans sa globalité mais, bien que ces températures ne soient enregistrées qu’en de rares circonstances, l’hiver dans le Haut-Rhin peut parfois se révéler très froid.

On estime qu’il faut déjà 100 kWh de gaz environ pour chauffer 1 m², tandis que le chauffage à l’électricité en requiert un petit peu plus. Comment se chauffer alors ? Faire appel à une énergie renouvelable, comme le bois de chauffage Brazeco, représente alors une option avantageuse pour chauffer votre logement. Bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent se mettre au chauffage au bois compressé : le kWh du bois est estimé à 5 cts€ en moyenne, avec une variation entre 2,5 cts€ et 7 cts€. Il est de ce fait près de deux fois moins cher que l’électricité, dont le kWh est évalué à 15 cts€. Le gaz est pour sa part évalué à 8 cts€/kWh. Gardez en tête qu’il faut installer les bûches par ordre de taille, c’est-à-dire : d’abord les plus grosses, puis les plus fines vers le haut, afin d’obtenir une combustion dite « totale ». On parle de technique du bois inversé. Pour diminuer la pollution causée par votre chauffage au bois, et donc l’émission de fumée, il suffit d’appliquer cette méthode. Si votre foyer est bien entretenu, son rendement pourra passer à 80 %, et son rejet de particules sera réduit à moins de 3 kg par an. Connaissez-vous le taux d’humidité d’un bois de chauffage classique ? Il est de 20 % lorsqu’il est séché dans de bonnes conditions durant 2 ans. Pour les bûches densifiées, conçues à base de sciures sèches, il est en revanche inférieur à 9 %. Vous cherchez un moyen de protéger votre appareil de chauffage au bois ? Dans ce cas, choisissez le bois compacté Brazeco. Avec un faible taux d’humidité entraînant une combustion quasiment complète du produit, il minimise les résidus de suie et de goudron. De ce fait, la bûche compactée participe à la longévité de votre appareil.

Votre bois de chauffage a une influence sur l’environnement. Pour réduire votre empreinte carbone, vous pouvez opter pour une catégorie de bois respectueuse de l’environnement. C’est la raison pour laquelle Brazeco vous fournit en bûches compressées. Comme elle ne comporte que de la sciure recyclée, la bûche compactée est écoresponsable. En faisant le choix des bûches compressées Brazeco de 27 cm, vous optez pour la meilleure résistance au feu. Elles chauffent autant que plusieurs bûches traditionnelles car le bois de chauffage compacté est plus dense que le bois de chauffage traditionnel. Une bûche densifiée sera plus performante à volume de bois égal. Les bûches de bois densifié ne sont pas à l’épreuve de l’eau. De façon à ne pas les rendre inutilisables, il faut les préserver. Cependant, que le bois soit compact peut rendre son embrasement plus ardu. Si vous éprouvez des difficultés, vous pouvez employer de la cire ou de l’huile de cuisine par exemple.

Si vous devez vous fournir en bois, notez qu’un point de retrait Brazeco se situe à Colmar, mais également ailleurs dans le Haut-Rhin, comme à Ensisheim. Acheter des bûches compressées, des pellets, du bois de chauffage compressé et du bois densifié ne vous posera plus aucun problème. Pour réceptionner votre commande, après avoir réceptionné votre facture, vous pouvez choisir entre notre point de retrait de Colmar ou l’expédition sous 3 jours. N’hésitez pas à commander via Internet ou par téléphone au 0 556 099 099.