Tous les ans, Montpellier connaît un été beau et chaud, grâce à des températures maximales comprises entre 22°C et 29.3°C de mai à septembre (moyenne basée sur des études dirigées entre 1981 et 2010). Quand vient l’hiver, toutefois, le froid s’installe comme dans toute autre ville à cette période de l’année. De décembre à février, on atteint généralement 3.3°C. Les mois de mars et de novembre peuvent, quant à eux, enregistrer des minimales d’approximativement 6.8°C. Il est question ici de moyennes, mais les températures les plus basses pendant l’hiver ont pu atteindre des valeurs record. À titre d’illustration, le 5 février 1963, la température a baissé jusqu’à -17.8°C et, sur une période plus récente, on a relevé une minimale à -9.6°C le 7 mars 1971. Il ne faut pas se tromper sur la signification de ces chiffres : ces températures ont été relevées dans des cas inhabituels. Toutefois, cette ville de l’Hérault connaît parfois des hivers froids.

Quelles solutions pour se chauffer ? Si 100 kWh de gaz sont requis afin de chauffer 1 m², il en faut légèrement plus pour un chauffage à l’électricité. Utiliser une source d’énergie renouvelable, comme le bois de chauffage Brazeco pour chauffer votre logement permet de préserver la planète. Se mettre au chauffage au bois compacté présente de nombreux intérêts, notamment en termes de budget. Le kWh du bois oscille entre 2,5 et 7 cts€. Sa moyenne s’élève donc à 5 cts€, alors que le gaz de ville est à 8 cts€ du kWh et l’électricité à 15 cts€. C’est une vraie alternative économique. Pour obtenir une combustion dite « totale », il vous faut adopter la technique du bois inversé. Il s’agit de placer les bûches par ordre de taille : les plus grosses en premier suivies des plus fines vers le haut. En appliquant cette méthode, vous contrôlerez l’émission de fumée de votre chauffage au bois et diminuerez l’émission de particules à moins de 3 kg par an. Cela pourra aussi influencer positivement le rendement énergétique de votre foyer. En effet, il égalera les 80 %. Au contraire du bois de chauffage classique, le bois compressé est un matériau qui n’est pas issu de l’abattage d’arbres. Afin de vous aider dans votre choix entre un bois de chauffage classique et les bûches densifiées, sachez que celles-ci rendent davantage de chaleur.

La constitution de votre bois de chauffage agit sur votre empreinte carbone, c’est la raison pour laquelle il faut bien le sélectionner. Dans cette optique, Brazeco vous propose par exemple son bois densifié. La sciure recyclée est un produit naturel qui compose la bûche compressée. Elle est donc écologique. Le bois de chauffage densifié – plus dense que le bois de chauffage traditionnel – vous donne la possibilité, si vous vous servez d’une bûche compressée, d’avoir une plus grande tenue au feu à volume de bois équivalent. En effet, les bûches densifiées Brazeco de 27 cm chauffent autant que plusieurs bûches classiques. Si vous consumez du bois compacté, veillez à le protéger de tout contact avec l’eau. Mouillé, il devient effectivement inexploitable. Néanmoins, l’étape de l’allumage peut être difficile, le bois étant dense. Pour pallier cela, vous pouvez avoir recours à certains produits, tels que de la cire ou de l’huile de cuisine.

Si vous avez besoin de vous fournir en bois, notez qu’un point de retrait Brazeco se situe à Montpellier, mais également ailleurs dans l’Hérault, comme à Béziers, Baillargues et Espondeilhan. Commander du bois densifié, des stères et palettes de bois, des bûches compressées et des granulés de bois ne vous posera plus aucune difficulté. Si vous désirez passer commande vous pouvez le faire par Internet, ou par téléphone au 0 556 099 099. La récupération de votre commande peut se faire, une fois votre facture reçue, de deux façons. Soit en vous rendant dans notre point de retrait de Montpellier soit en vous la faisant envoyer sous 3 jours.