Le consommateur français a découvert il y a peu l’offre de bois de chauffage reconstitué. Aujourd’hui on retrouve ces produits dans la grande distribution, chez son vendeur de bois traditionnel ou encore chez les e-commerçants qui en ont fait leur spécialité. Mais quelle est l‘origine de ce bois de chauffage haute performance qui contribue au recyclage des déchets de l’industrie et surtout pourquoi a-t-on mis tant de temps à le commercialiser auprès du grand public ?

Les granulés de bois

L’origine du bois de chauffage compressé trouve sa source aux Etats-Unis dans les années 80. Face à la flambée des prix de l’énergie du second choc pétrolier, des exploitants agricoles ont eu l’idée de compresser des déchets de bois afin de fournir un combustible bon marché pour alimenter des chaudières industrielles: les granulés de bois ou pellets de sa traduction anglophone étaient nés.

Malheureusement les premiers granulés de bois n’étaient pas très au point et ont souffert de leurs mauvaises performances d’autant plus que le prix des énergies fossiles se stabilisaient et que d’autres alternatives voyaient le jour.

Au début des années 90, la Suède a rapidement compris l’intérêt de ce type de combustible et a ainsi enclenché une lourde phase d’industrialisation de sa filière granulés. Avec une amélioration des performances du produit ainsi que celle des chaudières l’idée a rapidement fait son chemin vers l’ouest de l’Europe pour finalement arriver en France au début des années 2000.

Nouvelle unité de production de granulés et bois chauffage compressé en Europe du Nord

De l’industrie aux particuliers

Les producteurs ont vite vu dans les granulés une énergie dont les ressources renouvelables étaient massivement présentes sur leur territoire. Enfin une alternative aux énergies fossiles dont nous dépendions trop pouvait concrètement voir le jour.

Malheureusement à part des systèmes de chauffage collectifs au bois, le granulé s’est peu développé. En effet la mise en œuvre pour les particuliers s’est avérée beaucoup plus compliquée de fait de la nécessité de disposer d’appareils spéciaux pour les transformer en chaleur.

Or à l’époque le coût rédhibitoire des poêles à granulés ainsi que le manque d’offre sérieuse d’approvisionnement a eu pour effet de retarder la démocratisation de ce bio-combustible.

En revanche le parc d’appareil de chauffage au bois traditionnel demeurait un atout pour les producteurs qui l’ont bien compris. Il ne leur restait plus qu’à faire des granulés de plus grosse taille que l’on pourrait manipuler et utiliser dans son foyer au même titre qu’une buche de bois classique. C’est ainsi que la bûche de bois compressé  a vu le jour et a commencé à remplacer   le bois de chauffage classique chez certains utilisateurs qui recherchent un produit pratique et performant.

Aujourd’hui que ce soit sous forme de granulés ou de buches densifiées le bois de chauffage compressé dispose d’un bel avenir devant lui. Plus performant et écologique que son cousin originel le bois de chauffage classique, il a su conquérir les consommateurs, les entreprises et les collectivités. Le bois de chauffage écologique a un bel avenir devant lui.

Reste à comprendre pourquoi aujourd’hui face à un tel engouement pour une énergie propre, renouvelable, abondamment présente sur notre territoire et créatrice d’emplois, nos dirigeants politiques souhaitent prendre la scandaleuse décision de rehausser le taux de TVA sur le bois de chauffage en le passant de 7% à 10%!

Plus de détail sur ce sujet dans notre article : L’incompréhensible hausse de la TVA sur le bois de chauffage

Auteur: Benjamin Dubourg
Droits d’auteur protégés par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction même partielle sans autorisation est formellement interdite sous peine de poursuite.