Composée à partir de bois naturel recyclé provenant des industries de première et de deuxième transformation de bois, la bûche compressée s’utilise en complément ou en remplacement de la bûche de bois traditionnelle. Pour l’utilisateur, il est primordial de connaître les différentes caractéristiques de ce produit afin qu’il puisse faire un choix pertinent en fonction de ses besoins et attentes.

Le choix du bois de chauffage est assez simple.

Il existe deux types de bûches de bois compressées sur le marché français. La bûche compressée traditionnelle qui a une durée de combustion de deux heures et la bûche de nuit qui a, pour sa part, une durée de combustion supérieure : égale à six heures de chaleur. Bien que la durée de combustion varie en fonction du type de bûche choisie, il n’en reste pas moins qu’elles ont l’avantage de produire une quantité de chaleur équivalente.

La bûche de bois compressée est, en France, vendue à la tonne sur palette (65 à 100 packs) pour un prix oscillant entre 300 à 350 euros. Au détail elle est vendue à 6,7 euros l’unité, mais il possible pour le particulier d’acheter des bûches de bois compressées dans des cartons comprenant quatre à huit bûches, c’est-à-dire huit à douze kilos.

Sur le marché du bois de chauffage, l’utilisateur a un vaste choix concernant le format de ce produit : octogonal, hexagonal, rond, carré, avec ou sans trou au milieu ou en format briquette. Cette différence de forme s’explique principalement par le choix du type de moule choisi lors de la conception de la bûche. Sa longueur est comprise entre 23 à 38 cm et son diamètre varie entre 8 et 10 cm.

Il existe trois différents procédés de fabrication pour la bûche compressée : par martèlement, par compression et par vis sans fin. Chacun des procédés aura pour spécificité de produire une bûche possédant des caractéristiques qui lui seront propres et qui influenceront la combustion de la bûche.

Enfin, trois catégories de bûches de bois compressées en vente : la bûche d’ambiance, la bûche chauffage à longue durée et celle dite à très longue durée. Chacune d’elle ont pour objectif de combler et de répondre à un besoin primaire du consommateur.

  • La bûche d’ambiance, réalisée grâce au procédé de martellement se caractérise par ses sillons identifiables au premier coup d’œil. Elle a pour spécificité de brûler et de se consumer rapidement et de dégager une grande charge de chaleur. Sa durée de combustion oscille entre 45 minutes et deux heures.
  • La bûche longue durée a, comme son nom, l’indique une durée de combustion plus longue et permet de maintenir une température élevée plus longtemps : entre deux à cinq heures. Facilement reconnaissable, son format est celui de la briquette et est, en règle générale, utilisée par groupe de deux. A noter que certaines briques de nuit, en fonction de la compression et de la forme choisie, peuvent se retrouver dans cette catégorie.
  • La bûche très longue durée est, quant à elle, réalisée à partir du procédé de vis sans fin. Grâce à ce type de procédé de fabrication la bûche est plus dense que les autres, ce qui a pour avantage de retarder la chute de température du poêle durant la nuit. Sa durée de combustion est estimée entre six à neuf heures.

Commandez le bois qu’il vous faut avant la période hivernale et les ruptures de stocks, particulièrement le bois de chauffage en paca ou Rhône Alpes où les hivers sont très froids.

Auteur: Benjamin Dubourg
Droits d’auteur protégés par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction même partielle sans autorisation est formellement interdite sous peine de poursuite.