Outre le coût bien que limité par le crédit d’impôts chauffage et les difficultés de mise en œuvre, il faut se poser les bonnes questions avant d’investir dans un appareil de chauffage au bois

Déterminer vos besoins

Il faut que vous déterminiez à quelles fins vous souhaitez utiliser votre appareil. Certains voient le feu de bois comme agrément visuel afin d’égayer les rares soirées d’hiver passées dans la maison familiale, d’autres s’en servent comme chauffage d’appoint en période de grand froid, et les puristes l’utilisent comme moyen de chauffage principal. Selon les cas vous n’allez pas choisir les mêmes types de foyers.

Les foyers ouverts disposent d’un visuel important sur la chambre de combustion et vous avez tout le luxe de voir et d’entendre votre bois chauffage se consumer. Ils sont destinés à ceux qui recherchent l’authenticité d’un feu de bois au détriment de la performance.Les foyers fermés disposent eux d’un plus gros corps de fonte pour une meilleure restitution de la chaleur avec des rendements atteignant 90% sur les appareils récents.

Il faut noter que les modèles de ces dernières années ont faits de considérables efforts concernant le visuel sur la chambre de combustion et le design de l’appareil., alliant désormais performance et esthétique.

Choisir son appareil

Sur chaque appareil est indiquée la puissance en KW qui détermine la chaleur restituée par l’appareil. Cette valeur doit être pondérée par le rendement de l’appareil afin d’obtenir la puissance nécessaire  selon le volume que vous souhaitez chauffer.

En moyenne on considère qu’il faut 1kW pour chauffer 25m3 soit pour une hauteur de plafond moyenne de 2m50 dans un habitat correctement isolé 1kW = 10m2.

Ainsi selon l’hypothèse simplifiée d’une hauteur de plafond moyenne de 2m50 et d’une maison correctement isolée on obtient la formule suivante pour calculer la puissance (X) idéale d’un appareil de chauffe en fonction de son rendement (Y) et de la surface à chauffer (S):

X = (S/Y) x 10

Soit pour 100m2 et un poêle avec 90% de rendement : X = (100/90)*10 = 11,11kW

Le label flamme verte développé en partenariat avec l’ADEME est un gage de qualité tant en terme de performance que d’impact sur l’environnement. Tous les appareils labelisés Flamme verte bénéficient du crédit d’impôts.

N’oubliez l’approvisionnement en bois de chauffage

Cela a l’air évident lorsqu’on l’évoque mais beaucoup de gens ne pensent pas à l’approvisionnement en bois de chauffage quand ils achètent un appareil, ce qui peut occasionner de forts désagréments. En effet la demande est importante voir supérieure à l’offre, et des ruptures de stock sont à prévoir en plein hiver. La vente de bois de chauffage c’est toute l’année et pas seulement l’hiver !

Pour aller plus loin consultez notre article « Anticipez vos achats de bois de chauffage pour l’hiver« 

Heureusement quelques vendeurs d’appareils de chauffage au bois commencent à travailler avec des fournisseurs de combustible bois afin de proposer une offre clé en main à leurs nouveaux clients.

Brazeco s’est ainsi associé avec la société C.L. Elec 81 qui fournit et installe des poêles à bois sur les départements 31, 81 et 82 avec une offre complète incluant un appareil de chauffage au bois, une tonne de bois de chauffage compressé Brazeco et le ramonage de la première année.

Le bois qu’il soit traditionnel ou compressé, emballé ou en vrac est un produit lourd et volumineux dont les livraisons chez le particulier sont souvent difficiles. Tenez compte également de ces paramètres et communiquez-les à votre fournisseur si vous avez un doute sur l’accessibilité de votre domicile (Voir notre article Livrer du bois de chauffage tout un métier)

Voilà vous avez en main les éléments essentiels nécessaires à la prise de décision d’investir dans un appareil de chauffage au bois et si vous avez encore un doute n’hésitez pas à contacter notre équipe commerciale

Auteur: Benjamin Dubourg
Droits d’auteur protégés par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction même partielle sans autorisation est formellement interdite sous peine de poursuite.