Malgré un été beau et chaud, en témoignent les températures maximales moyennes comprises entre 19.5°C et 26.1°C de mai à septembre (selon un relevé effectué entre 1981 et 2010), Chevigny-Saint-Sauveur souffre également du froid en hiver, tout comme d’autres villes. De décembre jusqu’à février les températures minimales sont aux alentours de -0.3°C, lorsqu’en novembre et mars, elles peuvent égaler les 2.8°C. Les minimales pendant l’hiver peuvent vite atteindre des niveaux négatifs. On a entre autres pu enregistrer des records tels que -22°C le 15 février 1929 ou -4.9°C le 25 octobre 2003. Ces températures illustrent des cas inhabituels et non le climat global de cette ville de Côte-d’Or. Pour autant, l’hiver y est tout de même souvent froid.

Il faut d’abord savoir que 100 kWh de gaz par m² sont nécessaires pour vous chauffer. Un chauffage électrique en consommera un peu plus. Si vous êtes à la recherche d’une solution pour chauffer votre logement tout en préservant l’environnement, pensez aux énergies d’origine renouvelable et essayez le bois de chauffage Brazeco. Vous hésitez toujours à miser sur un système de chauffage en bûches densifiées ou en pellets ? Notez que cette méthode de chauffage est économique : le kWh du bois se situe entre 2,5 et 7 cts€. Le prix moyen de 5 cts€ détonne clairement avec celui du gaz de ville qui s’élève à 8 cts€, et celui de l’électricité, à 15 cts€. Afin d’arriver à une combustion dite « complète « , il vous faut installer les bûches d’après leur taille : premièrement, les plus grosses, et les plus fines vers le haut. Il s’agit de la technique du bois inversé. En limitant la production de fumée de votre foyer, vous réduisez son impact environnemental, et ainsi la pollution qui en découle. L’association de cette méthode et d’un entretien fréquent vous permet de passer sous la barre des 3 kg de particules à l’année, et de parvenir à un rendement énergétique de 80 % avec votre chauffage au bois. Vous serez probablement surpris de découvrir que le niveau d’humidité des bûches compressées, fabriquées à base de sciures sèches, est de moins de 9 % tandis que celui du bois de chauffage classique, séché 2 ans, est de 20 %. Pourquoi pouvons-nous dire que la bûche compactée améliore la durabilité de votre appareil de chauffage au bois ? Tout simplement parce que le bois compacté Brazeco possède un taux d’humidité extrêmement faible qui entraîne une combustion presque totale du produit. Par conséquent, les résidus de suie et goudron sont minimisés dans votre appareil.

Il est important de faire attention à la composition de votre bois de chauffage. Il peut vous aider à diminuer votre impact environnemental. C’est la raison pour laquelle Brazeco vous fournit en bois de chauffage compressé. Naturelle et écologique, la bûche compressée est fabriquée à partir de sciure recyclée. Qui plus est, employer ce produit n’a que peu d’impact sur la planète, car sa combustion émet très peu de gaz carbonique. Le premier atout du bois de chauffage densifié, en comparaison avec le bois de chauffage traditionnel, est d’être plus compact. De cette façon, à volume de bois égal, une bûche compressée a une plus grande tenue au feu. C’est ce qui fait que les bûches compressées Brazeco de 27 cm chauffent tout autant que plusieurs bûches traditionnelles. Le crédit d’impôt accordé en cas d’installation d’un chauffage écoresponsable peut atteindre 30 %. Une véritable chance si vous décidez d’opter pour une chaudière ou un poêle à granulés.

Vous pourrez trouver votre point de retrait Brazeco en Côte-d’Or à Chevigny-Saint-Sauveur, ou encore à Épagny et Dijon. Vous y récupérerez votre commande de bois de chauffage compressé, de bûches compressées, de granulés de bois ou de stères et palettes de bois en toute quiétude. Quand vous récupérez votre facture, deux options s’offrent à vous : venir récupérer votre commande dans notre point de retrait de Chevigny-Saint-Sauveur ou vous la faire envoyer sous 3 jours. Les commandes se passent sans souci par Internet ou par téléphone au 0 556 099 099.